collectif du collège Latronquière Sousceyrac en lutte

 


 

 

http://static.blog4ever.com/2010/08/434082/artfichier_434082_1074911_201207212244620.png

 ____________________________________________________________________________

 ___

 Compte-rendu de la réunion du 12 décembre

 

Compte-rendu de la réunion du 12 décembre avec les services des transports scolaires du Conseil General
En  présence de
M. Mellinger Vice Président du Conseil Général
M. Calmejane Conseiller Général
M. Laporte Président de la communauté des communes
M. Bonnaud M.Costes M. Pancou M. Mage  Vice- présidents de la communauté des communes
Messieurs et Mesdames les Maires des communes du canton  
M. Barron Chef de service
M. Baudez service transports scolaires
M.Carlet Stéphane porte parole des transporteurs
 
A la suite d’une âpre négociation avec monsieur Baudez mais basée sur des échanges cordiaux et ce contrairement à la dernière rencontre, nous sommes arrivés à un accord :
La délégation de compétence comme organisateur secondaire a été donnée à la communauté des communes,
Ceci signifie que c’est l’autorité locale (chaque commune) qui sera chargée de l’organisation et de l’attribution des circuits de ramassage scolaire par les véhicules de neuf places.
C’est une grande victoire pour nous car ainsi nous conservons les emplois et le service de proximité sur le territoire.
Mais tout n est pas encore gagné :
Les prochaines échéances sont la présentation aux services du Conseil Général de proposition des circuits et donc de notre rationalisation.
Le 24 janvier 2013,à partir de nos propositions, une négociation financière sera engagée.
 Dans l’attente il nous faudra aussi réfléchir
sur les modalités techniques et administratives des appels d’offres.

 

 

 

 

_____Lundi 3 décembre, les transporteurs scolaires ont eu la surprise de voir débarquer  le contrôleur, Mr Poloski et un autre acolyte du conseil général à Gorses.
 Malheureusement le contrôle a tourné court, à 16H30 les mini-bus étaient déjà partis faire leur tournée !
 Serait ce une pression supplémentaire sur les transporteurs ….... ?

 

 

 

__________________________________________________________________

 Compte rendu de l'intervention du conseil général ( Mrs Baudés et Polanski) sur transport scolaire à la Communauté de communes du Haut Ségala le 30/11/2012 :

    M.Baudès , représentant du Conseil Général a débuté  son intervention en "réclamant" nos propositions. D'emblée nous lui avons rappelé que c'est  à sa demande qu'il était aujourd'hui présent devant notre conseil communautaire. Nous aurions préféré avoir le temps de mûrir un projet avant de rencontrer les élus et les services du  Conseil Général.

    Dès le départ le ton de M.Baudès  a été méprisant envers les élus, du genre " c'est comme cela ,c'est moi qui décide et puis c'est tout". Il a aussi été particulièrement odieux avec certains transporteurs  leur disant que de toute façon ils seraient bientôt à la retraite alors bon...Visiblement Il n'a rien compris à la problématique de l'emploi local et aux enjeux de proximité sans parler du bien être des enfants qui le laisse totalement indifférent


    Selon Mr Baudés il n'est plus possible de faire des marchés de transport fractionnés par micro secteur. Il prétend que le Conseil Général est obligé de passer par une procédure d'organisation totale du marché (pas de « saucissonnage » des circuits) qui implique des appels d'offres par gros secteurs.

    Il assure que les mandataires retenus pourront faire appel à la sous traitance locale mais sans aucune garantie que les transporteurs locaux seront choisis. Aux petits transporteurs de négocier  auprès des gros transporteurs qui auront les marchés (bonne chance!!!!).

    Il veut nous faire croire que les bus de 16 ou 23 places ne mettrons pas plus longtemps pour ramasser les enfants que des 9 places !!!! cela ne  pourrait être vrai  qu'en cas d'abandon du ramassage de proximité.

    Il n'a pas répondu franchement  sur la proposition faite au RPI Lauzès, St Cernin

    Nous avons suggéré d'attendre la réforme gouvernementale  sur les  rythmes scolaires avant d'entamer toute  réforme du  transport scolaire car des bouleversements importants du transport vont en découler.

    Nous avons exprimé le souhait d'étudier la gestion locale des transports scolaires, en maîtrisant les coûts, la sécurité et les temps de transport des enfants tout en préservant le ramassage porte à porte garant d'un service de proximité.

    En réponse ,Mr Baudés a proposé une délégation de compétence partielle pour quelques circuits : RPI Montet et Bouxal/ Labathude bus -de 9, St Médard bus -de 9, -Gorses bus -de 9, St Cirgues garderait ses circuits AO2 .Mais il n'est pas question de tout déléguer à la collectivité locale, donc nous n'aurions pas la maîtrise , quel intérêt?


    Enfin il affirme qu'il est  impossible de déléguer plus que "ces miettes" à la collectivité alors que les élus de Lauzès, St Cernin nous ont parlé d'une enveloppe globale transport que le CG leur aurait accordé pour le transport scolaire ( 95 % du montant de l'enveloppe budgétaire)

    il a avoué que notre territoire serait un des territoires le plus  fortement impacté du département .

    pour lot de consolation  M.Baudès  a évoqué le nouveau  marché des transports scolaires pour les enfants handicapés du département handicapés auxquels pourrait accéder les transporteurs locaux en co- traitance avec les gros transporteurs ?????

    Les propositions de M.Baudès sont rejetées à l'unanimité des participants .Une nouvelle rencontre avec M.Mellinger est sollicitée

En conclusion le  constat est clair : le Conseil Général ne souhaite pas réellement  négocier , ne souhaite pas déléguer cette compétence. Nous pouvons affirmer que ce sont les techniciens qui pilotent pour, et uniquement pour, leur confort de travail au détriment de la réalité des territoires et des êtres humains qui y vivent .Où sont nos élus du Conseil Général ?




_____________________________________________________________________________

 Collectif de parents
(dissous le 4/07/2012)             A             Monsieur le Recteur       
 Collège  la CHATAIGNERAIE                               Rectorat
Rue de Faradou                                  31000  Toulouse
46210 Latronquière                le 23/11/2012
                
Monsieur le Recteur,
Nous tenons à vous écrire cette fois-ci pour vous remercier. En effet, vous avez nommé depuis la rentrée 2012 Mme Arrouzé  Principale du collège de Latronquière Sousceyrac. Quel bonheur !!  Madame Arrouzé  est à l'écoute des parents et des enfants. Nous avons enfin retrouvé, dans une ambiance constructive et de dialogue, notre place de parents impliqués.
Les réunions sont programmées  à des horaires cohérents avec nos emplois respectifs.  Des commissions ont été crées en concertation avec le corps enseignant, le personnel, les enfants et les parents pour promouvoir le collège et le mieux vivre ensemble.
Dès son  arrivée, la nouvelle équipe de direction s’est présentée  auprès des commerçants et des habitants du village dans un souci d'intégration. Quelques semaines après la rentrée, une réunion par classe a été organisée pour que les professeurs se présentent aux parents et expliquent leurs méthodes  de travail et leurs attentes vis à vis des enfants.
Madame Arrouzé  était présente à la rentrée des 6è et des autres classes, ainsi qu'au retour du voyage des 5e. Elle travaille avec les associations du canton (l'Art En Sort, pour exemple) pour promouvoir la culture, en permettant la gratuité aux enfants du collège pour des représentations.     Elle semble engagée comme nous à soutenir ce petit collège et est pleine d'idées quant à sa promotion.
Une nouvelle équipe de professeurs motivés et ayant à priori choisi pour certains de rester dans notre canton rural, sont venus avec elle.
Alors merci, merci de nous avoir écouté et surtout entendu, de nous avoir compris et  d'avoir évité le pire . Enfin  les collégiens  se sentent bien dans leur établissement et les parents sont respectés dans leur rôle.
En France nous avons l’habitude de dénoncer les trains en retard, pour nous il s’agit également de se féliciter  des trains à l’heure.
 Veuillez recevoir, Monsieur le Recteur, l’expression de notre considération distinguée.
                    Copie adressée à l'inspecteur d'académie

 

 

 

 

 

 

LETTRE OUVERTE du COLLECTIF de PARENTS d’ELEVES du COLLEGE LA CHATAIGNERAIE

AUX

parents d’élèves qui nous ont accordé leur confiance, aux autres parents d’élèves, aux internautes fidèles ou occasionnels, aux citoyens mobilisés et aux autres citoyens des cantons de Latronquière/Sousceyrac, aux élus investis, aux autres élus, à l’équipe éducative et enseignante du collège .

 

Pour vous annoncer que les membres actifs du Collectif de parents d’élèves du collège La Chataigneraie ont décidé à l’unanimité de la dissolution du Collectif au 5 juillet 2012.

Ce Collectif a été crée en avril 2009 à l’issue d’annonces inquiétantes sur le projet de suppression de 3 classes pour la rentré 2009/2010. Rappelons nous que les directives gouvernementales de l’époque avaient annoncé la suppression des collèges de moins de 200 élèves et nous étions comme d’autres collèges ruraux dans le viseur de l’administration.

Comme pour tout programme de fermeture il faut sur place un bras armé qui de l’intérieur a le pouvoir de mettre en place une stratégie amenant à la cessation d’activité.

Dans le cas qui nous concerne tout indiquait que la direction du collège avait endossé avec un zèle exemplaire le costume de liquidateur.

Pour mémoire :

  • Elaboration du projet d’Établissement 2010/2013 dont les constats émis par la Principale:« Isolement culturel et social, manque de curiosité des élèves, ambition scolaire limitée, manques de repères éducatifs ayant pour conséquence des incivilités »

 

  • Plus de 100 jours d’exclusion prononcée en 4 ans sur un effectif moyen de 120 collégiens, 4 conseils de discipline en 1 an, plusieurs exclusions définitives, plaintes répétées de la Principale qui entraineront assignation au tribunal et auditions à la gendarmerie dans un établissement dans lequel aucune mesure d’exclusion n’avait jamais été prononcée avant 2008.

  • Empêchement systématique de la représentation des parents élus du Collectif (élus pourtant à 73,5%) en fixant délibérément les horaires de réunions entre 16h45 et 17h. Ajournement et refus de toutes les propositions d’échanges et de coopération de notre profession de foi pour améliorer le quotidien des collégiens et depuis 3 ans suppression de la fête du collège.

Les conséquences de la stratégie étaient claires : la baisse significative des effectifs aurait à terme entrainé la remise en question de la viabilité du collège.

Effectivement, nous nous sommes opposés durant 4 ans de manière plus ou moins virulente, de manière plus ou moins visible à toutes les attaques menaçant le collège, nous nous sommes mis en danger : plainte de la Principale contre 3 d’entre nous suite à l’occupation du collège mais nous nous sommes aussi exposés aux critiques et aux rumeurs. Nos enfants ont payé un lourd tribut en terme de sanctions discriminatoires .

Pour autant, nous pensons être restés sincères et intègres dans toutes nos actions au service de l’avenir du collège et du territoire .

 

Le 18 juin l’Inspecteur d’Académie nous a informé que Madame la Principale a obtenu sa mutation et fait la promesse pour la rentrée 2012/2013 de donner des moyens pour que le collège La Chataigneraie retrouve son rôle d’enseignement et de pédagogie où chacun à sa place redevient acteur du bon fonctionnement

En cette période, c’est ce que nous appellerons un collège normal.

 

 

 

 

_____________________________________________________________________________

 

 

   UNE AVANCÉE SIGNIFICATIVE POUR LE COLLÈGE

                         

 

Le lundi 18 juin la délégation du collectif du collège (comprenant parents et élus) a été reçue par l'inspection d'académie, nous avons appris qu'enfin la principale était mutée à la rentrée prochaine .

 Nous pouvons nous attaquer maintenant à la reconstruction d'une éducation de qualité dans ce collège .

 

 

  LA VIDÉO DU REPORTAGE DE M6 A ÉTÉ REMISE EN LIGNE

 Vous pouvez retrouver le reportage que M6 a tourné au moment de notre lutte pour la sauvergarde de nos écoles en cliquant sur ce lien: 

 http://www.youtube.com/watch?v=ENe6bRiOkGg&feature=youtu.be

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre ouverte aux personnels enseignants du collège la Châtaigneraie

Vous avez décidé depuis 3 semaines de mener un combat pour sauvegarder le poste de CPE du collège. Pour reprendre les termes de votre lettre du 7 février, suite à notre occupation des locaux administratifs du collège : « Nous ne portons pas de jugement sur la nature des revendications avancées, certaines étant compréhensibles voire sans doute justifiées, par contre nous jugeons inadmissible et irrespectueux le mode opératoire … »

Lettre dans laquelle vous nous faites part de votre indignation sur notre mépris supposé des personnels du collège ; lettre dans laquelle vous nous donnez des leçons de citoyenneté en nous rappelant les sanctions auxquelles nous nous exposons.

Pour autant, c’est vous qui vous réservez le droit de ne plus assurer les cours en omettant une nouvelle fois d’informer au préalable les représentants de parents d’élèves élus. Avec votre action du 28 mars « collège mort », vous comptabilisez 10 heures d’absence de cours.

Fort de l’absence des enfants ce jour du 28 mars qui vous permet ainsi de maintenir vos salaires puisque vous êtes présents, vous revendiquez un soutien massif de 99% des parents. Mais depuis quand juge-t-on la réussite d’une grève à la SNCF sur le nombre de voyageurs absents quand il n’y a pas de train ?

Depuis 3 ans, nous avons mené des actions avec l’objectif de garder les heures d’enseignement pour nos enfants et par conséquent, de maintenir vos postes, en prenant garde de ne jamais perturber les cours.

Pourquoi n’êtes vous jamais venus soutenir ces actions ?

Depuis 3 ans, nous nous réunissons en dehors de nos heures de travail, nous prenons des heures de congés pour rencontrer les instances et manifestons le samedi ou le dimanche.

Pourquoi n’en faites vous pas de même ?

Depuis 3 ans, nous votons contre la baisse de la DGH qui aura supprimé à la rentrée 2012 trois classes.

Pourquoi lors des Conseils d’Administration, avez vous systématiquement voté pour ? (à l’exception d’un professeur cette année).

Depuis 6 mois, nous soutenons les actions menées pour sauvegarder les écoles du primaire et des maternelles et ce, en concertation avec vos collègues.

Nous avons écrit le 13 mars au CPE en demandant un rendez-vous autour de cette question de suppression de poste. Toujours sans réponse à ce jour.

Pourquoi rejetez vous toute offre de dialogue ?

 

Pour conclure, depuis 3 ans l’engagement des parents d’élèves du Collectif nous a amené à nous risquer personnellement et professionnellement pour défendre la qualité de l’enseignement dans ce collège, tandis que vous depuis 3 semaines vous ne vous risquez qu’à prendre enfants et parents en otage de vos actions.

POURQUOI ? Le 31/03/2012 Les parents d’élèves du Collectif

 

 

_____________________________________________________________________________

 

 

COURSE CYCLISTE "PARIS NICE" À LATRONQUIÈRE LE 7 MARS UNE ACTION POUR DÉFENDRE LE COLLÈGE ici

 

 ___________________________________________________________________________

 

 

 

Compte rendu de la rencontre du 23/03/12 avec le Recteur d'Académie de Toulouse

 

 

Etaient présents:

  • Mr le Recteur, le Secrétaire Général du Rectorat, l'Inspecteur d'Académie

  • M.Bonnaud, Mme Gardou, Mme Blaise- Morin, Mme Cabannes -Bonnaud

  • M. Leborgne, Melle Perugi, M. Boy, Mme Devilgier

 

Après un tour de table de présentation, Monsieur le Recteur donne la parole aux participants.

Nous rappelons que nous avons demandé ce rendez vous pour exposer les inquiétudes de notre liste de représentants de parents élus sur la baisse de la DGH depuis 3 ans ainsi que des éléments de dysfonctionnement au sein du collège.

De manière chronologique, avec documents à l'appui, nous déroulons les chiffres:

  • de baisse d'heure de la DGH depuis 2009

  • le passage du nombre de classes de 7 à 4 en quatre ans.

  • La DGH 2012-2013 qui ne remplit pas les obligations nationales.

  • Les heures de non remplacement de professeurs absents

  • Le nombre de changement d’emplois du temps

  • Les 6 heures d’absences de cours depuis le 13 mars pour cause de mobilisation des professeurs .

Puis nous évoquons la baisse des effectifs due à la mise en place de stratégies par la direction:

  • exclusion,

  • sanction

  • accords de dérogations.

mais également le refus systématique de concertation avec les parents d'élèves et le tissu local associatif, culturel...

 

En conclusion nous avons demandé:

  • Le maintien de la DGH

  • Le maintien du poste du CPE

  • Le remplacement de la Principale

  • La réintégration des représentants de notre liste dans les commissions accessoires au CA.

  • Le retrait de la plainte sur 3 personnes du Collectif dont 2 représentants de parents d’élèves élus .

 

Mr le Recteur a rappellé le niveau d’excellence du collège au vu des résultats au brevet et a manifesté sa volonté de maintenir cet établissement avec ses bons résultats. Il a également expliqué que le poste du CPE serait supprimé à la rentrée prochaine (quelques soient nos actions ou celles des professeurs) car nous sommes surdoté en poste de direction par rapport au nombre d'élèves.

Il s'est également engagé à examiner les dysfonctionnements, notre réintégration dans les commissions et la plainte. Il a clairement évoqué l'existence d'un grave conflit relationnel entre les parents et la direction du collège et a souligné de manière positive que nous n’étions pas des parents démissionnaires.

Très soucieux de cette situation, il a décidé dans un premier temps de faire le bilan avec la Principale puis dans un second temps, a proposé de nous rencontrer à nouveau pour refaire le point fin juin.

 

Puis les professeurs ont pris la parole pour revendiquer le maintien du poste du CPE.

 

Après 2 heures de discussion, nous avons salué nos interlocuteurs et avons laissé, les professeurs avec leurs supérieurs hiérarchiques.

 

 

 

 

 

 

La video de la conférence de presse est en ligne ici

 


 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  Suite à l'invitation d'un professeur à participer au forum des mêtiers du collège, voici la réponse de Magali:

 

Le 20/02/2012



Monsieur,

Malgré votre refus de travailler avec les parents du Collectif comme indiqué sur votre courriel du 17/02/2011 "il n’est pas envisageable de participer à un groupe de travail ou de réflexion ou autre avec le Collectif”, j'ai déjà à deux reprises accepté de participer au forum des métiers de Saint Céré (en prenant à chaque fois une journée sur mon temps de travail) et à une après midi découverte au collège de Latronquière /Sousceyrac.

J'avais accepté pour les enfants, ayant conscience qu'ils ont peu d'accès à l'orientation et par amour pour mon métier dont j'aime témoigner.

Cette année encore, j'avais accepté mettant une nouvelle fois à contribution mes deux associés.


Je ne doute pas que vous comprendrez que je suis dans l’obligation de décliner votre invitation car il est intolérable d'avoir du être auditionnée à la gendarmerie le lundi 13 février suite à la plainte déposée par votre direction.

Je ne peux également tolérer le peu de soutien dont fait preuve l'équipe enseignante vis à vis des nombreuses actions menées depuis déjà presque 3 ans pour défendre les conditions d'éducation de nos enfants et par là même vos conditions de travail.

Je peux encore moins accepter ce qui est écrit dans la lettre adressée aux parents suite à l'occupation du vendredi 3 Février.


Je ne doute pas que vous comprendrez ma décision et vous préviens suffisemment tôt pour que vous puissiez vous réorganiser.

Ne voulant pas que les enfants soient encore les victimes des conflits des grands, je trouverai néanmoins une solution pour expliquer aux enfants le métier de vétérinaire.

 Je vous prie monsieur d'accepter mes salutations,


Magali Blaise Morin



 

 

 

 

 

 

  APRÈS 3 SEMAINES D'ACTIONS DIVERSES POUR LES ÉCOLES EN MILIEU RURAL UNE NOUVELLE ÉTAPE:

 

 Le  février 2012 occupation du collège de Latronquière avec conférence de presse devant les caméras de M6 et la presse écrite.

 Voilà le texte de l'intervention:

Françaises, Français

 

Nous parents d'élèves et élus du Haut Ségala Lotois, nous vous informons que nous occupons les écoles de notre canton depuis 3 semaines afin de défendre notre maternelle et nos écoles primaires.

Nous avons obtenu un moratoire d'1 an sur le projet de fermeture.

Nous informons d'ors et déjà l'Inspection d'Académie, le Rectorat que notre détermination est intacte et que nous nous opposerons toujours à la destruction du Système Scolaire sur notre territoire que ce soit sur la rentrée 2012, 2013, 2014 et les suivantes.

Nous apportons notre soutien plein et entier à nos collègues de lutte de proximité Sousceyrac, Fons, Cardaillac, Bretenoux et tant d'autres encore.

Nous pensons aussi à nos amis de Cahors.

 

Pour ce qui concerne notre collège, depuis deux ans nous avons perdu 2 classes. L'Inspecteur d'Académie nous a annoncé hier, une dotation horaire à la baisse pour cette année encore, qui devrait se traduire par la fermeture d'une classe supplémentaire.

C'est pourquoi nous occupons le collège ce jour pour revendiquer:

 

  • Premièrement: l'arrêt total et définitif de cette politique d'abandon de l'Etat de nos cantons ruraux.

  • Nous revendiquons une école et un collège d'excellence pour nos territoires comme ailleurs

  • Des effectifs à 25 élèves maximum par classe quelque soit le niveau

  • Enfin, nous lançons un appel solennel à tous les parents d'élèves, les enseignants, les élus des territoires ruraux à manifester, à occuper les écoles, les collèges et à s'opposer systématiquement à toute fermeture de classe.

 

La qualité de l'école prépare l'avenir de notre Pays. Ne sacrifions pas nos enfants au nom de l'Economie.

L'Ecole de la République exige qu'on la protège et qu'on la défende.

 

Messieurs de Paris, de Cahors LE COMBAT NE FAIT QUE COMMENCER.

Rejoignez nous.

A bientôt.

 

http://collegelatronquiereenlutte.com
http://mairie-saintcirguesphoto.blog4ever.com/blog/lire-article-195708-4057744-action_maintien_des_ecoles_en_milieu_rural.html
http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N19378 (pétition en ligne)

 

 

 

  SI VOUS AVEZ RATÉ LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS VOUS TROUVEREZ L'ESSENTIEL DES INFOS ICI

 

 

 

 

OCCUPATION ADMINISTRATIVE DES LOCAUX

 

 

 

 

 les infos sont aussi sur le lien ci-dessous

 

http://mairie-saintcirgues.blog4ever.com/blog/index-188023.html

 

 

la page facebook de cette lutte:http://www.facebook.com/profile.php?id=100003403065838&sk=wall

 

 

UNE PÉTITION POUR LE MAINTIEN DES ÉCOLES DU CANTON SE TROUVE ICI

 

 

 

 

 

_______________________________________________

 

 

RETROUVER LE FILM SUR LE COLLÈGE EN LUTTE À L'ADRESSE SUIVANTE:

 http://www.filmfarci.fr/film-publicitaire

 

 

__________________________________________________________________________

_____________

_____________________________________________

 

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=ENe6bRiOkGg&feature=youtu.be